Comédiens

LES COLOCS

JEAN HEREDIA

Cocréateur, co-auteur et Interprète

 

C’est en 1996 qu’il monte pour la première fois sur les planches avec Robert Punzano et Michel Van Den Berghe dans un trio appelé Les Sales Gueules. Après plusieurs spectacles, en 1999 il décide de tenter l’aventure parisienne avec Robert. Le duo s’appellera Vice & Versa. Très vite remarqués, ils intègrent l’équipe F.I.E.A.L.D (qui se produit tous les dimanches au Théâtre Trévise) et au fil des semaines, naît un trio composé de Jano, Paul Burési et Robert : Les Jean-Paul-Robert.

Grâce à un « Best of » de leurs sketches, ils montent un spectacle qu’ils jouent pendant un an au Café-Théâtre « La Providence ». En mai 2003, Jano joue aussi en parallèle le rôle de Monsieur Jourdain dans »Le Bobo Gentilhomme » (avec Robert, Sophie Bédian, Jean-Marc Keller et Martin Magli), une libre adaptation du Bourgeois Gentilhomme écrite par Martin Magli. En 2008 il co-écrit avec Martin Magli, La STARACTE, jouée au Petit Gymnase.

ROBERT PUNZANO

Cocréateur, co-auteur et Interprète

En 1996, Robert, surveillant au collège de Quillan, rencontre Michel Van Den Berghe, professeur de dessin dans le même collège, et découvre qu’ils partagent une même passion : Faire les cons. « Pendant les pauses, on piquaient la caméra et on s’enfermaient au CDI pour enregistrer des courtes séquences sketchées façon « Les Deschiens ». J’ai présenté Jano à Michel, on s’est regardé…on a surtout regardé Jano..et on a rapidement trouvé le nom du trio : « Les Sales Gueules« . En l’espace de deux mois nous avions écrit notre premier spectacle et en juin 96 nous étions sur scène à Quillan devant 200 personnes…on faisait moins les malins ! » Mais leur village natal ne leur permet pas d’évoluer et deux ans plus tard Robert quitte le sud en compagnie de Jano pour tenter sa chance à Paris. Il prend des cours d’art dramatique où il fait la connaissance de Martin Magli et Jean-Marc Keller avec qui il jouera 4 années plus tard, une adaptation moderne du Bourgeois Gentilhomme : Le Bobo Gentilhomme. Il joue dans plusieurs pièces classiques (Georges Dandin, Le Bourgeois Gentilhomme, Ubu Roi, Richard III), tourne une publicité, et auditionne dans les café-théâtres avec Jano sous le nom de « Vice et Versa » avant de tomber sur la scène ouverte du FIEALD. En septembre 99, ils intègrent l’équipe d’animation. Très vite repéré, il enchaîne pubs, et tourne dans un long métrage, « Je t’attends » de Paul Clément. Au fil des représentations se crée une mini série traçant l’histoire de trois colocataires fainéants et quelque peu idiots. Gustave Parking ayant suivi leurs péripéties les incite à exploiter les meilleurs passages de la série pour en faire un spectacle à part entière = c’est la naissance des Colocs, un spectacle qu’il joueront en compagnie d’un troisième comédien issu de l’équipe du F.I.E.A.L.D : Paul Burési. Le trio baptisé Les Jean-Paul-Robert restera à l’affiche de La Providence durant un an, période durant laquelle ils font également de nombreuses apparitions TV dans des émissions telles que « Comédie Crochet », Les Coups d’humour et Drôles de scènes. Fin 2003 c’est la séparation. Robert et Jano reprennent leurs stylos et auditionnent plusieurs comédiens pour finalement retenir Jean-Philippe Lagarde (membre de La Meute). Ils écrivent un nouveau spectacle autour du même thème de la colocation en compagnie de Patrick Hernandez (co-auteur de Caméra Café) et rebaptisent du même coups leur troupe Les Colocs. Coming Out(c’est le titre du spectacle) se jouera à La Providence à partir du 09 avril 2004. Ajourd’hui il est toujours à l’affiche du Théâtre Montorgueil à Paris.
En Juin 2005, il co-écrit et met en scène le nouveau spectacle des Colocs : « A Nous Paris », qui se jouera durant deux ans au Théâtre le Triomphe ).
En 2011 il est recruté dans la pièce « Copines d’avant » aux Blancs Manteaux pour interpréter le rôle d’un ingénieur en poêle à frire.
En 2015, il écrit et met en scène « Vous Les Femmes », qui se jouera au Théâtre de La Contrescarpe, au Théâtre Montorgueil, à La Grande Comédie, et actuellement tous les soirs au Feux de La Rampe

JEAN-PHILIPPE LAGARDE

Interprète le rôle de Jean-Phil

Jean-Philippe est arrivé à Paris dans les années 80 pour y vivre sa vie à sa manière et si possible dans le spectacle. Pour survivre il commence comme Linda de Suza à se produire dans l’hôtellerie, »…mais le public venait surtout pour les chambres ! Néanmoins encouragé par un client lors d’une audition sous la douche, j’ai décidé de devenir chanteur de salles de bain. Un passage aux cours Alice Dona (la mère de la fille !) m’a démontré que c’était pas son truc, même si elle se marrait beaucoup à mes (rares) passages sur scène. » Après diverses expériences (participations aux ateliers d’écritures de Claude Lemesle, cours de théâtre de Monique Lepeu) il y a dix ans, il découvre l’univers du café-théâtre grâce à Pascal Daubias. « J’ai pu commencer à écrire et à tâter de la scène et me suis aperçu que ça faisait rire, même si je ne chantais pas ! A la fin des années 90 Pascal Daubias crée une troupe comique : La Meute et me propose d’en faire partie. J’écope de tous les rôles de folles et autres créatures étranges, ce qui n’est pas sans me déplaire ! » Ils se produisent 9 mois (à raison d’une fois par mois) au Café de la Gare dans La Meute déchaîne l’émeute. Jean-Philippe intègre Les Colocs début 2004, mais il ne reste pas moins membre de La Meute avec qui il se produit depuis octobre 2003 sur la scène de La Main d’Or dans un nouveau spectacle intitulé : La Meute dans ZU.
En 2009 il joue dans « Les Coilles du Roitelet » au Kibélé à Paris
Actuellement il anime aussi les soirées « GUDULERIES », tous les mercredis soirs Chez Gudule à Paris

PATRICK HERNANDEZ

Co-auteur, Metteur en scène

C’est en 1994 qu’il co-écrit et met en scène avec son frère Jérôme sa première pièce, une comédie intitulée Ce pauvre Henri est dérangé !. Elle sera joué en région toulousaine par une troupe ariégeoise : La troupe des Anodins. Deux ans plus tard, toujours pour une compagnie du sud-ouest (La compagnie des Envahisseurs) il écrit une nouvelle comédie : Cambriolage. En 97 c’est en solo que Patrick écrit sa troisième comédie (toujours pour les Envahisseurs) : Francis. Deux ans plus tard il s’essaie à la scène après s’être taillé sur mesure un one man show constitué d’une dizaine de sketches pamphlétaires regroupés sous le titre Politiquement correct. En 2000, il arrive à Paris et en 2001, après la réécriture avec Jean-Marc Ferréol (un ancien de La Classe) il remonte Francis rebaptisé Francis or not Francis. Dans la même année, une autre de ses pièces arrive en finale du prix Tête d’or de Lyon récompensant une oeuvre théâtrale dans le registre de la comédie. Parallèlement à ses activités théâtrales il écrit plusieurs scénarios de long-métrages. C’est par l’un de ces scripts (Abel et Cécile) qu’il entre en contact avec Jano & Robert, pressentis pour deux rôles, ainsi que Yvan Le Bolloch qui apprécie son écriture et lui propose de faire partie des auteurs de Caméra café. Durant ses deux années d’écriture pour Caméra café, Patrick co-écrit, avec un réalisateur renommé, un quatrième script de long-métrage sur lequel une importante maison de production lui signe une option. Le projet est actuellement en développement. Côté télévision il signe également une option pour un programme court au concept inspiré de l’une de ses pièces inédites. En attendant du nouveau d’Abel et Cécile, en recherche d’une production, c’est par Coming Out que le désir longtemps partagé d’une collaboration avec Robert et Jano voit enfin le jour. Après l’arrivée de Jean-Philippe, le troisième luron intelligemment casté par le redoutable duo, c’est avec un enthousiasme serein que Patrick, riche de dix années d’écriture et de mise en scène, se lance dans ce jubilant projet de comédie débridée.

MARTIN MAGLI

Interprète en alternance le rôle de Robert

Martin MAGLI
Photographe © Olivier ALLARD

Martin Magli jouera en alternance le rôle de Jean-Philippe.et aussi de rôle de Robert…Trop fort ce Martin. Issu de divers cours classiques, Martin a joué dans de nombreuses pièces de Café-Théâtre, dont le Bobo Gentilhomme, 17 Police Secouée, Les Quotas, La StarActe…
Actuellement dans : » LES COLOCS » et aussi dans la pièce : « LES BONS CONS FONT LES BON AMIS »

JEAN-MARC KELLER

Interprète en alternance le rôle de Robert

Jean-Marc Keller, jouera en alternance avec Robert Punzano, le rôle de Robert. .Issu de divers cours classiques, JM a joué dans de nombreuses pièces de Café-Théâtre, dont le Bobo Gentilhomme, 17 Police Secouée, Les Quotas, La SarActe…mais aussi plusieurs classiques.

STEPHANE MARTINET

Interprète en alternance le rôle de Robert

Photographe JF Mariotti

Comédien, metteur en scène, Stéphane exulte des deux cotés de la scène. Depuis son plus jeune âge il côtoie les planches, et puisque son rêve est de faire de sa passion son métier, en 1992, il est reçu au concours d’entrée du Conservatoire National et Régional de Versailles où il passe 4 années durant lesquelles il va incarner et travailler des personnages qui vont lui permettre de servir les rôles qu’il aura plus tard, M Martin dans la cantatrice chauve (93), Narcisse dans les bons bourgeois (94) et même si le talent est déjà bien présent chez Stéphane, il faut avoir rencontré le Docteur Butler alcoolique et désoeuvré dans , du vent dans les branches de Sassafras (96) où bien encore Melle Petit pas d’un ouvrage de dames (97) pour s’en rendre compte. C’est en 1998 qu’il monte sa propre compagnie avec qui il va approcher la mise en scène. L’équarrissage pour tous (98) de B.Vian, les dix petits nègres (99), brèves de comptoir (2000), La valse du hasard (2001) dans laquelle il interprète l’ange durant plus d’un an. Puis, Stéphane s’essaie à l’écriture avec Isabella (2004), une comédie musicale pour jeune public qui reçoit une très bonne critique de la part du public. Stéphane réussit à nous faire rire comme nous faire pleurer, peu importe les personnages qu’il incarnera, il le fera sérieusement avec le talent qui lui est propre, sans jamais se prendre au sérieux.

STEPHANE YVES

Interprète en alternance le rôle de Jean-Phil

CYRIL ROSIQUE

Il interprète, en alternance avec Jean Heredia, le rôle de « Jano » depuis Mai 2013

Fraîchement débarqué dans la bande des Colocs, Cyril Rosique,dit « Le Marseillais », est un rebelle.En effet, il est contre le progrès et refuse par exemple d’utiliser INTERNET. Il n’a pas de téléphone portable, et tout comme Stéphane Yves, il ne se lave qu’ à l’eau.

ALEX EDOUARD

Alex Edouard interprète le rôle de « Jano » depuis Juin 2013

Alexandre EDOUARD
Photographe @Hakim Tahi

MIKAËL PICARD

Mikaël interprète le rôle de Jean-Phil depuis Mars 2014

Mikaël PICARD
Photographe © SOBEN GIORDANO

VINCENT DESPRAT

Vincent interprète le rôle de Jean-Phil depuis Décembre 2014

FABIEN LASCOMBE

Photographe Rémi Delonne

Après avoir appris l art de la scène et du théâtre au Conservatoire de St Maur c est sur les planches du Don Camillo qu’ il fait ces premiers pas sur scène à 12 ans en imitant les sketches d Elie kakou puis à l’âge de 18 ans il part en club de vacances dans l équipe artistique de Jean Pierre Delahaies où il monte et joue de nombreux spectacles café théâtre, cabaret, magie cette aventure durera 10 ans en même temps en 2011 Fabien rejoint la troupe du Manoir de Paris sous le pseudo de Raoul ou il joue des personnages terrifiants  tel que Quasimodo, le Masque de fer… jusqu’à 2016 ou il arrête pour rejoindre les Castrofetes qui anime la nuit des Folivores  3 fois par mois et la troupe des Colocs ou il interprète le rôle de Jean Philippe depuis le 19 novembre 2016

Ils ont joué dans LES COLOCS

Sébastien Siloret

Cyril De La Morandière

Jéremy Gudefin

Julien Daru

Grégory Kristoforoff

Ghislain Delbecq

Paul Burési

Mathieu Kassimo

William Dreyffus